SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 France : les inégalités se creusent sous l'effet de la crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: France : les inégalités se creusent sous l'effet de la crise   Mer 15 Mai - 16:13

C'est l'effet direct de la crise. Les revenus ont baissé et les inégalités se sont creusées dans la plupart des pays de l'OCDE entre 2007 et 2010, alerte l'Organisation internationale dans un rapport publié ce mercredi. Sur ces trois années, ils ont diminué en moyenne de 2% au sein de la zone tandis que l'écart de revenu entre les 10% les plus riches et les 10% les plus pauvres est passé de 9,4 fois à 9,8.
Dans l'Hexagone, la situation sociale tend aussi à se dégrader malgré un État providence qui reste parmi les plus généreux et qui a longtemps permis d'atténuer les inégalités. La France consacre 10% de son PIB aux dépenses sociales (allocations chômage, aides à la famille, pensions de réversion…), ce qui en fait le 7e budget le plus élevé de l'OCDE devancé par la Finlande, le Danemark et la Suède. Les transferts sociaux, qui contribuent pour deux tiers à réduire ces inégalités contre un tiers pour les impôts, ne suffisent plus à compenser la dégradation de l'emploi et la montée du chômage.

Priorité à l'emploi

L'écart entre les plus riches et les plus pauvres a grimpé de 6,6 fois en 2005 à 7,2 en 2010. Le coefficient GINI qui mesure le niveau des inégalités - de 0 pour une égalité absolue à 1 lorsqu'une seule personne possède tous les revenus - s'est détérioré de à 0,292 à 0,303. À noter que la France n'arrive qu'en 16e position des pays les plus égalitaires, devancée par l'Allemagne et les pays scandinaves toujours en tête. La palme revient à l'Islande. À l'inverse, c'est au Chili, au Mexique et aux États-Unis que l'écart est le plus élevé.
Autre indicateur, le niveau de pauvreté relative, prenant en compte la population disposant d'un revenu 50% inférieur au revenu médian national, s'est aggravé de 7,2% à 7,9%. En revanche, la baisse des revenus est plus faible que la plupart des autres pays, inférieure à 1% contre 12%, pour l'Islande, la pire de l'OCDE, un peu moins de 8% pour la Grèce et 2% pour la Grande-Bretagne. Neuf pays, dont l'Allemagne, ont au contraire connu une hausse.
Cette baisse, soulignent les experts de l'OCDE, frappe davantage les ménages les plus pauvres et les jeunes générations. Phénomène qui se vérifie en France comme dans la plupart des pays. Ainsi, entre 2007 et 2010, le taux moyen de pauvreté dans l'OCDE a augmenté de 12 à 15% chez les jeunes alors qu'il a reculé de 15 à 12% pour les personnes âgées.
Face à ce constat préoccupant, l'OCDE plaide pour des politiques visant à stimuler la croissance et l'emploi pour assurer «l'équité et l'efficacité», qui passent en particulier par des réformes des systèmes fiscaux.

Source : Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
France : les inégalités se creusent sous l'effet de la crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD Autoroutes :: Libre expression :: Le syndicalisme / le social-
Sauter vers: