SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Petit péage de L'Union : le département demande lui aussi la destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Petit péage de L'Union : le département demande lui aussi la destruction   Sam 30 Jan - 8:29

Le petit péage de L'Union sera-t-il détruit un jour ? Une chose est sûre, nombreux sont les usagers et les élus qui aimeraient bien voir sauter cette très chère barrière entre le périphérique et les villages environnants, la clinique de L'Union, Calicéo, la Zone du Cassé…

Aujourd'hui, c'est au tour du conseil départemental de s'engager dans la bagarre. Les conseillers Jean-Jacques Mirassou et Dominique Vézian ont présenté un vœu pour demander sa suppression. La majorité les a suivis, tout comme la conseillère départementale de droite Sophie Lamant, également élue à Balma.

Lancé il y a plus de dix ans, le débat semble donc vouloir sortir du cadre local. À l'origine de ce combat, Marc Péré, maire de L'Union, peut-être fier : le bras de fer qu'il mène depuis des années avec Vinci Autoroutes (avant même d'être à la tête de la ville) pourrait prendre un nouveau tournant. C'est la suite qu'espèrent également trois autres maires désormais officiellement opposés à ce qu'ils nomment «une entrave au développement économique de tout un secteur». En fin d'année, Vincent Terrail-Novès, maire de Balma, Jacques Sébi, maire de Montrabé et Dominique Vézian, maire de Saint-Jean, ont en effet rejoint leur proche voisin pour adresser leur requête au ministre des Transports. «La balle est désormais dans son camp. Le vote de jeudi est une avancée et montre bien que nous sommes d'accord. Il s'agit de faire disparaître ce péage qui est l'un des plus chers de France avec 0,50 euro à payer pour seulement 1,2 km. Ce n'est plus acceptable. lI faut par ailleurs penser à créer une nouvelle bretelle avant le péage, qui irriguerait la zone concernée. Nous sommes asphyxiés par les flots de voitures qui s'engagent sur le périphérique. Ce n'est pas une bataille idéologique mais économique», réaffirme Marc Péré. À Balma, Vincent Terrail-Novès acquiesce voyant dans la suppression du péage, une bouffée d'oxygène pour le nord de sa ville et la zone de Gramont : «je suis ravi de ce vote qui va permettre de relancer les négociations avec l'État». Des discussions vont donc être entamées avec l'exploitant Vinci lequel, il est bon de le rappeler, vient de décrocher les contrats de réfection des parkings toulousains. Ce qui explique sans doute la réticence de certains élus départementaux à s'opposer à lui. Contacté hier, Vinci Autoroutes ne s'est pas prononcé sur la question.

Source : La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
Petit péage de L'Union : le département demande lui aussi la destruction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation "Caca content"
» Petit monstre Broderie : couture : broderie personnalisée
» petit craquage mais bien ciblé !
» [974] Réunion
» L'histoire de petit Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD ASF Brive :: ASF-
Sauter vers: