SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour 1,32 euro de l’heure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Pour 1,32 euro de l’heure !   Jeu 9 Mai - 11:13

Le nombre des « travailleurs pauvres » continue à augmenter en Allemagne, selon l’Agence fédérale pour l’emploi (BA). Ces nouveaux chiffres publiés hier par le quotidien Süddeutsche Zeitung, ne vont pas manquer de relancer l’un des sujets centraux de la campagne électorale : la lutte contre les bas-salaires via l’introduction d’un salaire minimum universel (voir aussi le post précédent).

Outre-Rhin, le « travailleur pauvre » est un salarié régulier qui gagne au moins 800 euros/mois mais dont le revenu ne suffit pas pour assurer sa subsistance et celle de sa famille et qui doit faire appel à l’aide sociale (Hart IV). Selon la BA, 320 000 foyers allemands ont ainsi du être aidés par l’Etat en 2012, soit 20 000 de plus qu’en 2009. Pour les célibataires salariés, la dégradation est encore plus forte puisqu’ils ont été 75 600 à bénéficier de l’allocation, soit une progression annuelle de 38 %. En tout, la BA recense près de 1,3 millions de ces « working poors ». Leur nombre réel est cependant estimé à largement plus de 2 millions par les experts qui soulignent que nombre d’entre eux ne savent pas qu’ils ont droit à une aide ou ont honte d’aller la demander.

L’Etat subventionne de fait le dumping salarial

Le dumping salarial fortement pratiqué dans les secteurs du BTP, des transports, des services, de la restauration ou de l’intérim revient en fait à transférer une partie de la charge salariale sur les budgets publics selon le principe suivant : si le salarié veut gagner plus, qu’il aille donc en faire la demande à l’Agence pour l’emploi. Les tribunaux du travail allemands sont actuellement confrontés à de multiples plaintes de salariés sous-payés : 4,64 euros de l’heure dans le transport, 3 euros dans la coiffure, 3,5 euros dans les abattoirs, etc. Depuis quelques années, il est même fréquent de voir des Agences pour l’emploi locales porter plainte contre les employeurs. Elles estiment à juste titre que ce type de pratique n’est pas seulement du dumping salarial mais aussi une escroquerie à l’assurance sociale. Le record est pour l’instant tenu par un gérant de pizzeria de la cote baltique (Stralsund) qui a été condamné en 2010 à plusieurs milliers d’euros d’amende. Il payait ses salariés 1,32 euro de l’heure ! Forcément, ceux-ci n’avaient d’autre choix que d'aller « émarger » à l’Agence pour l’emploi qui a fini par voir rouge.

Source : Marianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
Pour 1,32 euro de l’heure !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris pour 0 euro...
» énorme fatigue après les repas
» la bonne heure pour le coucher?
» OPERATION 1 EURO POUR UNE VIE !!! ESTHER EN DANGER DE MORT APPEL A LA SOLIDARITE DE LA DIASPORA
» Législation pour une heure par jour pour allaitement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD Autoroutes :: Libre expression :: Le syndicalisme / le social-
Sauter vers: