SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vinci pressenti pour la rénovation de La Samaritaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Vinci pressenti pour la rénovation de La Samaritaine   Lun 22 Juin - 15:50

Le groupe de BTP Vinci devrait se voir confier le chantier de rénovation de La Samaritaine, qui démarrera à la rentrée, selon nos sources. Le Conseil d’État vient en effet de définitivement rejeter les recours en annulation déposés par les associations requérantes contre les permis de construire du projet de rénovation.

Le groupe LVMH va pouvoir démarrer la rénovation de La Samaritaine, grand magasin parisien, situé rue de Rivoli, 1er arrondissement de Paris, dont les travaux ont été confiés à l'agence Sanaa.

"Le Conseil d’État prononce la cassation de l’arrêt de la cour administrative d’appel de Paris et l’annulation du jugement du tribunal administratif de Paris qui avaient annulé le permis de construire autorisant la restructuration de l’îlot Rivoli correspondant à l’ancien magasin n°4 de la Samaritaine", précise la plus haute juridiction administrative dans un communiqué, précisant que les recours en annulation déposés par les associations requérantes contre les permis de construire ont été rejetés.

Une interprétation du PLU

Après avoir précisé l’interprétation des règles du plan local d’urbanisme (PLU) de Paris relatives à l’intégration des constructions nouvelles dans le tissu urbain existant, le Conseil d’État a estimé que "le projet, en particulier la façade en verre ondulé prévue sur la rue de Rivoli, ne méconnaissait pas ces règles."

Le Conseil d’État a finalement jugé qu’il fallait retenir une interprétation plus ouverte de l’article UG 11 du PLU. "La cour n’a, en effet, pas assez tenu compte d’autres passages de cet article qui venaient tempérer l’exigence d’insertion dans le tissu urbain existant", souligne-t-il.

Le Conseil d’État a ainsi constaté que cet article affichait lui-même le souci d’éviter le "mimétisme architectural", nous explique-t-on et qu’il autorisait dans une certaine mesure la délivrance de permis pour des projets d’architecture contemporaine pouvant s’écarter des "registres dominants" de l’architecture parisienne en matière d’apparence des bâtiments, et pouvant retenir des matériaux ou teintes "innovants".

Dès la semaine prochaine une nouvelle maison du projet

"C’est sur la base de cette interprétation que le Conseil d’État a jugé que le projet était conforme au droit, nous signale Ghislain Desmarest, responsable juridique de la Samaritaine. Cette décision nous conforte car cela confirme ainsi qu’il a jugé qu’aucune des autres critiques formulées par les requérants n’était fondée. Après avoir déposé les permis de construire en juillet 2011 et fait face à un combat juridique long de deux ans, les travaux peuvent d’ores et déjà débuter. On va donc commencer à installer la clôture du chantier début juillet pour une installation des bases vie qui accueillera très vite les centaines d'ouvriers d'un groupe de BTP français chargé du marché de travaux de rénovation. En parallèle, les réunions publiques vont démarrer et LVMH va ouvrir à partir une nouvelle maison du projet, située 83 rue de Rivoli 1er arrondissement à partir de la semaine prochaine." Le marché de travaux devrait effectivement être confié au groupe de BTP Vinci dans les dix jours qui viennent, nous informe en parallèle une source proche du dossier.

Côté réactions, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a salué la décision : "Je suis heureuse que le Conseil d’Etat, par cette décision, confirme qu’il est aujourd’hui possible à Paris de faire cohabiter un profond respect du patrimoine et la promotion d’une architecture contemporaine innovante, au profit du renforcement de notre attractivité".

Et d’ajouter : "A l’horizon 2018, tous les Parisiens et les visiteurs pourront profiter de ce nouveau lieu exceptionnel, qui associera commerces, hôtellerie, logements sociaux, crèche et bureaux, et permettra la création de 4.400 emplois".

Un projet de 70.000 mètres carrés

La nouvelle Samaritaine, projet de 70.000 mètres carrés et de 460 millions d’euros, comprendra un palace – logé derrière la vitrine art déco donnant sur la Seine–, des commerces dans une rue traversante entre la Seine et la rue de Rivoli, des bureaux, une crèche et des logements sociaux.

Source : Batiactu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
Vinci pressenti pour la rénovation de La Samaritaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une rénovation immédiate de l'école Paul Langevin
» Rénovation chassis chromé ?
» où trouver du tissu pour inserts et lingettes?
» bon plan pour toboggan ?
» Marche pied pour poussette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD ASF Brive :: Vinci-
Sauter vers: