SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Péages : le gel des prix ne fait pas oublier la baisse promise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Péages : le gel des prix ne fait pas oublier la baisse promise   Sam 14 Fév - 11:03

Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie et des Transports, avait parlé d'une baisse de tarifs. Ce ne sera qu'un gel, qui fait quand même du bien aux automobilistes Toulousains.

En lieu et place de l'augmentation mécanique habituelle des tarifs, chaque 1er février, les automobilistes français bénéficieront d'un gel des prix des péages pour toute l'année 2015. Un «cadeau» modeste si l'on sait que la hausse moyenne envisagée par les concessionnaires était de 0,57 %. Mais pour les usagers Toulousains, cernés par les péages, le coup de pouce est sans doute plus substantiel, car c'est sur le réseau des autoroutes du sud de la France, que Vinci-ASF à traditionnellement la main la plus lourde. L'an dernier, la plus forte hausse des tarifs avait ainsi concerné notre région avec un +1,23 % à la barrière. Cette fois c'est le statu quo (voire l'infographie ci-jointe). Pas mal, mais pas non plus ce qui avait été, sinon promis, au moins envisagé.

«Cette décision est une première victoire dans ce dossier, explique l'association 40 millions d'automobilistes, mais il faut tout de même rappeler que c'est initialement une baisse des tarifs qui avait été envisagée par Ségolène Royal, ministre de l'Écologie et des Transports». Le combat n'est pas pour autant terminé, d'autant que Manuel Valls, le Premier ministre a justifié la décision du gouvernement sur le gel des tarifs par l'attente des conclusions d'un groupe de travail sur l'avenir des concessions autoroutières. Ce groupe de travail est chargé d'examiner «les deux scénarios envisageables», à savoir une renégociation ou une résiliation des contrats de concession. Le Premier ministre souhaite qu'un point d'étape soit effectué «d'ici à fin février». Inutile de préciser que l'association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa) a fort mal pris d'être mise au pied du mur. «Nous avons privilégié la voie de la négociation, mais dans la mesure où celle-ci n'a malheureusement pas abouti, il nous appartient, pour préserver nos droits, d'entamer sans attendre une procédure contentieuse», a prévenu l'association. Les concessionnaires justifient, généralement l'évolution tarifaire, par un meilleur accueil des usagers. Dans la région, Vinci, notamment, a innové en lançant son contrat de services. Et de rappeler que «les augmentations de tarifs sont établies sur la base de l'inflation, dans la stricte application des contrats signés entre les sociétés d'autoroutes et l'État».

Vinci l'assure, la hausse du prix du péage permet de financer les investissements réalisés sur les réseaux pour moderniser les infrastructures, améliorer la performance environnementale et mettre en œuvre de nouveaux services. L'usager, lui, ne le voit pas du même œil.

Source : La Dépêche du Midi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
Péages : le gel des prix ne fait pas oublier la baisse promise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma puce ne fait pipi que dans sa couche
» prix littéraires
» recherche meilleur prix cameleon
» Powertrack 360° Chassis, hamac, nacelle et cosy A kel Prix?
» Ne pas confondre l'inflation et l'augmentation des prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD ASF Brive :: ASF-
Sauter vers: