SUD Autoroutes

Forum / Base de données de l'union syndicale SUD Autoroutes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ça "branle dans l'manche" chez les chacals !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: ça "branle dans l'manche" chez les chacals !   Mar 6 Mai - 17:22

Pierre Gattaz demande à Laurence Parisot de se taire

Le président du Medef n’aime pas les déclarations intempestives de sa prédecesseure, Laurence Parisot. Et il a décidé de le lui faire savoir très officiellement. Le Monde s’est procuré une lettre que Pierre Gattaz lui a envoyé lundi 5 mai pour lui demander de respecter « une obligation de réserve ». « J’ai été choqué (...) de certaines de vos prises de positions récentes sur des sujets que je portais au titre de notre institution », écrit-il à Mme Parisot, en lui demandant « à tout le moins » de veiller à ce que la mention « ancienne présidente du Medef » n’apparaisse pas lors de ses interventions médiatiques.

Depuis quelques semaines, l’ancienne patronne des patrons a multiplié les critiques sur les prises de positions de Pierre Gattaz. La dernière en date s’est faite par Twitter, le 15 avril, quand Mme Parisot a dénoncé « la logique esclavagiste » de ceux qui proposent « un salaire en dessous du smic », comme l’avait fait M. Gattaz quelques heures plus tôt. Une déclaration qui avait été reprise par tous les médias. En février, elle avait déjà défendu le maintien du régime des intermittents du spectacle dans une tribune aux Echos, alors que le Medef demandait officiellement sa suppression.

Jusqu’ici, M. Gattaz avait plutôt choisi de ne pas commenter directement ces déclarations, laissant ses lieutenants le faire pour lui. Mais il a visiblement décidé de changer de stratégie. « Votre statut d’ancienne présidente du Medef et de présidente d’honneur vous impose, plus qu’à quiconque et comme à vos prédecesseurs, une obligation de réserve dans votre commentaire de l’action de notre institution », estime -t-il, avant de conclure qu’il est « toujours disposé à écouter [ses] remarques et conseils sur tous nos sujets, mais qu’il nous semblerait préférable que ces remarques se formulent en bilatéral plutôt que sur les ondes. »

Pas sûr que Mme Parisot, qui n’aime rien moins que concentrer l’attention des médias sur elle, accepte de respecter les demandes de son successeur. La vice-présidente de l’IFOP, qui avait tenté en février 2013 de changer les statuts du Medef pour faire un troisième mandat, n'a en effet jamais caché en privé son aversion pour M. Gattaz. Elle critique notamment régulièrement son opposition supposée aux vertus du dialogue social.

Dans les milieux patronaux, on la soupçonne de plus en plus de vouloir entrer en politique. « Elle a toujours été fascinée par la politique. Taper sur Pierre est pour elle une façon d’exister. Cette lettre est une bonne idée, mais à mon avis, elle n’en tiendra pas compte », lâche d’ailleurs, désabusé, un cadre du Medef.

Source : Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
Admin
Admin


Messages : 338
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Laurence Parisot est-elle la pire ennemie du Medef de Pierre Gattaz ?   Jeu 8 Mai - 8:26

Hier "esclavagiste", aujourd'hui "misogyne". Laurence Parisot en fait voir de toutes les couleurs à son successeur au Medef, comme un syndicaliste pourrait rêver de le faire. Les enjeux de la guerre des patrons.

L'ancienne présidente du Medef, Laurence Parisot, a vivement réagi ce mercredi sur RMC-BFMTV à la lettre de son successeur Pierre Gattaz qui lui demandait d'observer "une obligation de réserve" au sujet de l'organisation patronale. "Un superbe exemple de misogynie", a-t-elle accusé. Nouvel épisode de la guerre des patrons.

"Femmes, taisez-vous!"

"Que tous ceux et celles qui ont envie de lire la lettre la lise, parce que c'est aussi, franchement, un superbe exemple de misogynie: Femmes, taisez-vous!", assène Laurence Parisot. "C'est une façon stupéfiante et même choquante de réécrire l'histoire, c'est comme s'il souhaitait que, de Gattaz à Gattaz, il ne se soit jamais rien passé", lance-t-elle en référence à Yvon Gattaz, père de Pierre, qui a également été président du CNPF (nom du Medef de l'époque) de 1981 à 1986.

Ce n'est pas la première fois que Laurence Parisot dénonce un Medef trop masculin. Dans une interview à Elle après avoir échoué à obtenir une troisième investiture, elle assurait que certains chefs d'entreprises "n'en pouvaient plus" de son leadership féminin. Mais sa tentative de faire modifier les statuts de l'organisation pour rendre possible sa troisième candidature posait des risques d'apparatchikisation, pour Pierre Gattaz, qui craignait que le Medef devienne une "monarchie". D'une dynastie, l'autre.

En retour, elle avait critiqué le raisonnement " comptable" du nouveau Medef au sujet des intermittents du spectacle, et sa "logique esclavagiste" pour sa proposition de créer un sous-SMIC. Par contre, elle vient de déclarer à France Info n'être pas choquée "a priori" par l'augmentation de salaire polémique de 29% que le patron de Radial s'est octroyé en 2013.

"Faire avancer la prospérité de la France"

Ambitieuse? Au micro de Jean-Jacques Bourdin, l'ancienne présidente du Medef s'est flattée d'avoir "travaillé énormément" et d'avoir eu "une expérience fantastique" comme représentante des patrons français. Alors que beaucoup lui attribuent des ambitions politiques, elle n'a pas caché vouloir "s'engager sur tous les sujets qui pourraient nous permettre de faire avancer la prospérité de la France". Se réclamant "du juste milieu" et d'une "union nationale". Il ne lui manque que de trouver son parti.

Source : L'Express
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-asf-brive.com
 
ça "branle dans l'manche" chez les chacals !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gainsbourg à travers les femmes de sa vie
» Mes futurs achats chez MAC (dans les mois qui suivent..)
» Photos de neige du coté de chez vous
» C’est comment l’halloween dans votre pays
» visite chez un pédiatre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUD Autoroutes :: SUD Autoroutes :: Libre expression :: Le patronat-
Sauter vers: